14 août 2014

Les sens du terme “pneuma” (l’Esprit, la chose spirituelle, le vent...) dans l’Évangile de Jean



L’article en vietnamien et en anglais:

Email: josleminhthong@gmail.com
Le 14 Août 2014.

Contenu

I. Introduction
II. Les six catégories de la signification du terme “pneuma”
    1. L’Esprit, l’Esprit Saint (14 fois)
    2. L’Esprit ou la chose spirituelle (4,24; 6,63)
    3. La chose spirituelle, l’esprit (3,6; 4,23.24b; 6,63b)
    4. L’esprit de l’homme (11,33; 13,21)
    5. L’esprit de Jésus renvoie à l’Esprit Saint (19,30)
    6. Pneuma est le vent (3,8a)
III. Conclusion



I. Introduction

Dans la Bible, le mot “esprit” vient du grec: “pneuma” et de l’hébreu: “ruah”. Le sens initial de ce terme est “le souffle”,    “la respiration”. Le terme “pneuma” apparaît en 24 occurrences dans l’Évangile de Jean en 1,32.33a.33b; 3,5.6a.6b.8a.8b.34; 4,23.24a.24b; 6,63a.63b; 7,39a.39b; 11,33; 13,21; 14,17.26; 15,26; 16,13; 19,30; 20,22. Le terme “Esprit” (pneuma) avec une majuscule à l’initiale, qui désigne l’Esprit Saint n’apparaît pas dans les dix autres chapitres (Jn 2; 5; 8–13; 17; 21), mais apparaît plus fréquemment dans le ch. 3 (six fois).

Les citations de l’Évangile de Jean dans cet article sont prises dans la Bible de Jérusalem, 2000). Les versions suivantes sont utilisées pour comparer les différentes traductions du terme “pneuma” dansl’Évangile de Jean:
- BJ (La Bible de Jérusalem, 2000).
- TOB (Traduction Œcuménique de la Bible, 2011).
- RSV-SCE (Revised Standard Version - Second Catholic Edition, 2006).
- NAB-RE (New American Bible, Revised Edition, 1991 - Present).
- NASB (The New American Standard Bible, 1995).
- NIV (The New International Version, 1984).
- NKJV (The New King James Version, 1982).
- NOV (Nova Vulgata Version).
- Giu-se LÊ MINH THÔNG (bản dịch, Bản văn Gio-an, TIN MỪNG và BA THƯ, Hy Lạp – Việt, 2011).
- NPD/CGKPV (Nhóm Phiên Dịch / Các Giờ Kinh Phụng Vụ, 2011).

II. Les six catégories de la signification du terme “pneuma”

Dans l’Évangile de Jean, le mot “pneuma” peut être classé dans six catégories: (1) L’Esprit (l’Esprit Saint), (2) L’Esprit ou la chose spirituelle, (3) La chose spirituelle, l’esprit, (4) L’esprit (de l’homme), (5) L’esprit de Jésus renvoie à l’Esprit Saint (19,30), (6) Pneuma est le vent (3,8a).

    1. L’Esprit, l’Esprit Saint (14 fois)

Le premier sens du terme “pneuma” est Esprit (l’Esprit Saint). On écrit habituellement la première lettre de ce mot en majuscule: “Esprit”. Ce sens apparaît en 14 occurrences dans l’Évangile de Jean sous trois dénominations: (a) L’Esprit (pneuma), 8 fois en 1,32.33; 3,5.6.8.34; 7,39a.39b; (b) L’Esprit Saint (pneuma to hagion), 3 fois en 1,33; 14,26; 20,22; (c) L’Esprit de vérité (pneuma tês alêtheias), 3 fois en 14,17; 15,26; 16,13. Voici quelques exemples:

    - Jn 7,39a.39b: l’Esprit  

Dans le dernier jour de la fête des Tentes, Jésus se leva et s’écria en 7,37b-38: “‘Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et il boira, 38  celui qui croit en moi!’ Selon le mot de l’Écriture: De son sein couleront des fleuves d’eau vive.” Dans le verset suivant, le narrateur explique le sens de cette proclamation en 7,39: “Il (Jésus) parlait de l’Esprit (pneumatos) que devaient recevoir ceux qui avaient cru en lui; car il n’y avait pas encore d’Esprit (pneuma), parce que Jésus n’avait pas encore été glorifié.” Deux occurrences du terme “pneuma” en 7,39 ont le sens d’Esprit (en majuscule).

    - Jn 1,32b.33a: l’Esprit; 1,33b: l’Esprit Saint

Au début du ministère de Jésus, Jean Baptiste témoigne de Jésus en 1,32b-34: “J’ai vu l’Esprit (pneuma) descendre, tel une colombe venant du ciel, et demeurer sur lui (Jésus). 33 Et moi, je ne le connaissais pas, mais celui qui m’a envoyé baptiser dans l’eau, celui-là m’avait dit: Celui sur qui tu verras l’Esprit (pneuma) descendre et demeurer, c’est lui qui baptise dans l’Esprit Saint (pneumati hagiôi). 34 Et moi, j’ai vu et je témoigne que celui-ci est l’Élu de Dieu.” Dans les versets 1,32b-33, Jean Baptiste a parlé de l’Esprit (pneuma) et de l’Esprit Saint (pneuma to hagion). À la fin, il témoigne que Jésus est l’Élu de Dieu (1,34).

   - Jn 14,17: l’Esprit de vérité; 14,26: l’Esprit Saint

Dans le chapitre 14, le narrateur identifie le Paraclet (ho paraklêtos) avec l’Esprit de vérité (to pneuma tês alêtheias) et l’Esprit Saint (to pneuma to hagiô). Jésus dit à ses disciples en 14,15-17: “15 Si vous m’aimez, vous garderez mes commandements; 16 et je prierai le Père et il vous donnera un autre Paraclet (allon paraklêton), pour qu’il soit avec vous à jamais, 17 l’Esprit de Vérité (pneuma tês alêtheias), que le monde ne peut pas recevoir, parce qu’il ne le voit pas ni ne le reconnaît. Vous, vous le connaissez, parce qu’il demeure auprès de vous; et en vous il sera.

Dans ce passage (14,15-17), un autre Paraclet (allon paraklêton) en 14,16 est bel et bien le Paraclet en 14,26. Dans ce verset (14,26) le Paraclet est identifié à l’Esprit Saint. Jésus dit à ses disciples en 14,26: “Mais le Paraclet (ho paraklêtos), l’Esprit Saint (to pneuma to hagion), que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout et vous rappellera tout ce que je vous ai dit.” Ainsi, Jésus utilise trois titres pour nommer le Paraclet (ho parakletos): (1) l’Autre Paraclet (allos Paraklêtos), (2) l’Esprit de vérité (pneuma tês alêtheias) et (3) l’Esprit Saint (to pneuma to hagion).

    2. L’Esprit ou la chose spirituelle (4,24; 6,63)

La deuxième catégorie du terme “pneuma” n’est pas clair, il peut représenter “l’Esprit” (avec un E majuscule) ou “l’esprit” (en minuscule). Dans les manuscrits du Nouveau Testament grec, le mot “pneuma” (esprit) est toujours écrit, soit tout en majuscule (PNEUMA) ou en minuscule (pneuma). Le plus ancien manuscrit du Nouveau Testament grec que nous avons aujourd’hui, remonte au deuxième siècle, il a été écrit en majuscule. Depuis le IXème siècle, les manuscrits ont été copiés en minuscule. Pour cette raison, il y a trois cas dans l’Évangile de Jean (4,24a.24b; 6,63a) où le terme “pneuma” peut être compris dans l’un de ces deux sens: “l’Esprit” ou “la chose spirituelle” (l’esprit). Nous pouvons voir les différentes traductions du mot “pneuma” en comparant les versions ci-dessous.

   - Jn 4,24

Le terme “pneuma” (esprit) apparaît deux fois en 4,24: “DIEU EST ESPRIT” (4,24a) et “ADORER EN ESPRIT” (4,24b). Les différentes versions nous montrent qu’il y a trois façons de comprendre le mot “pneuma” en 4,24. La différence figure dans la première lettre du terme “esprit” (pneuma) qui est écrite soit en majuscule, soit en minuscule: (a) Deux fois le terme “pneuma” est en minuscule (esprit), (b) La première fois est “l’Esprit” (en majuscule) et la seconde est “l’esprit” (en minuscule), (c) Deux fois ce terme s’écrit avec un E majuscule (l’Esprit).

      a) Deux fois le terme “pneuma” est en minuscule (esprit).

BJ, Jn 4,24: “Dieu est esprit (pneuma), et ceux qui adorent, c’est dans l’esprit (pneumati) et la vérité qu’ils doivent adorer.

TOB, Jn 4,24: Dieu est esprit (pneuma), et c’est pourquoi ceux qui l’adorent, doivent adorer en esprit (pneumati) et en vérité.

RSV-SCE, Jn 4:24: “God is spirit (pneuma), and those who worship him must worship in spirit (pneumati) and truth.

NPD/CGKPV, Jn 4,24: Thiên Chúa là thần khí (pneuma), và những kẻ thờ phượng Người phải thờ phượng trong thần khí (pneumati) và sự thật.”

      b) La première fois est “Esprit” (majuscule) et la seconde est “esprit” (minuscule).

NKJV, Jn 4:24: “God is Spirit (pneuma), and those who worship Him must worship in spirit (pneumati) and truth.”

Joseph LÊ MINH THÔNG, Jn 4,24: “Thiên Chúa là Thần Khí (pneuma), và những kẻ thờ phượng Người phải thờ phượng trong thần khí (pneumati) và sự thật.”

      c) Deux fois le terme “pneuma”  est en majuscule (Esprit).

NAB-RE, Jn 4:24: “God is Spirit (pneuma), and those who worship him must worship in Spirit (pneumati) and truth.”

NOV, Jn 4,24: “Spiritus (pneuma) est Deus, et eos, qui adorant eum, in Spiritu (pneumati) et veritate oportet adorare.”

   - Jn 6,63a

En 6,63, il y a deux fois le terme “pneuma”. La première expression: “c’est L’ESPRIT qui vivifie” (6,63a) peut être comprise de deux façons: soit “c’est l’esprit (en minuscule) qui vivifie”, soit “c’est l’Esprit (en majuscule) qui vivifie”. La deuxième occurrence du terme “pneuma” dans la phrase: “les paroles que je (Jésus) vous (les disciples) ai dites sont esprit et elles sont vie” (6,63b) a un sens spirituel, l’esprit (en minuscule).

      a) “C’est l’esprit (en minuscule) qui vivifie” (6,63a).

BJ, Jn 6,63: “C’est l’esprit (pneuma) qui vivifie, la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit (pneuma) et elles sont vie.”

RSV-SCE, Jn 6:63: “It is the spirit (pneuma) that gives life, the flesh is of no avail; the words that I have spoken to you are spirit (pneuma) and life.

NAB-RE, Jn 6:63: It is the spirit (pneuma) that gives life, while the flesh is of no avail. The words I have spoken to you are spirit (pneuma) and life.”

NPD/CGKPV, Ga 6,63: “Thần khí (pneuma) mới làm cho sống, chứ xác thịt chẳng có ích gì. Lời Thầy nói với anh em là thần khí (pneuma) và là sự sống.”

Joseph LÊ MINH THÔNG, Ga 6,63: “Thần khí (pneuma) thì làm cho sống, xác thịt chẳng có ích gì. Những lời chính Thầy nói với anh em là thần khí (pneuma) và là sự sống.”

      b) “C’est l’Esprit (en majuscule) qui vivifie” (6,63a).

TOB, Jn 6,63: “C’est l’Esprit (pneuma) qui vivifie, la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit (pneuma) et vie.” 

NASB, Jn 6:63: “It is the Spirit (pneuma) who gives life; the flesh profits nothing; the words that I have spoken to you are spirit (pneuma) and are life.”

NIV, Jn 6:63: “The Spirit (pneuma) gives life; the flesh counts for nothing. The words I have spoken to you are spirit (pneuma) and they are life.”

En résumé, lorsque le terme “pneuma” est écrit en majuscule “Esprit”, il désigne “l’Esprit Saint” (le premier sens de “pneuma”). Lorsque il est écrit en minuscule “esprit”, il a le sens spirituel.

    3. La chose spirituelle, l’esprit (3,6; 4,23.24b; 6,63b)

Le troisième sens du terme “pneuma” désigne la chose spirituelle. Ce sens apparaît en 4 occurrences dans l’Évangile de Jean (3,6; 4,23.24b; 6,63b). Les traductions utilisent le terme “esprit” en minuscule.

En 3,6, il y a deux occurrences du terme “pneuma”. La première désigne l’Esprit Saint et la seconde est la réalité spirituelle. Jésus révèle à Nicodème en 3,6: “Ce qui est né de la chair est chair, ce qui est né de l’Esprit (pneumatos) est esprit (pneuma).”

En 4,23-24, l’idée “d’adorer le Père dans l’esprit et la vérité”  est apparue deux fois (4,23.24b). Dans certaines versions (NAB-RE, NOV), le terme “pneuma” dans cette expression a été traduit en majuscule: l’Esprit (voir la présentation ci-dessus). Cependant, dans la plupart des versions, le mot “pneuma” a été traduit par “esprit” (en minuscule). Jésus dit à la femme samaritaine en 4,23-24: “23 Mais l’heure vient – et c’est maintenant – où les véritables adorateurs adoreront le Père dans l’esprit (pneumati) et la vérité, car tels sont les adorateurs que cherche le Père. 24 Dieu est esprit (pneuma), et ceux qui adorent, c’est dans l’esprit (pneumati) et la vérité qu’ils doivent adorer.”

En 6,63, le terme “pneuma” apparaît deux fois. Jésus dit à ses disciples à 6,63: “C’est l’esprit (pneuma) qui vivifie, la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit (pneuma) et elles sont vie.” La deuxième utilisation de “pneuma” en 6,63b signifie la chose spirituelle, il a été traduit en minuscule: “esprit”. Voir les autres versions de 6,63 ci-dessus.

    4. L’esprit de l’homme (11,33; 13,21)

Le quatrième sens du terme “pneuma” est l’esprit de l’homme. Le narrateur utilise ce sens deux fois (11,33; 13,21) pour décrire l’esprit de Jésus. Dans le récit de Lazare (11,1-46), le narrateur relate en 11,33-35: “33 Lorsqu’il (Jésus) la (Marie) vit pleurer, et pleurer aussi les Juifs qui l’avaient accompagnée, Jésus frémit en son esprit (pneumati) et se troubla. 34 Il dit: ‘Où l’avez-vous mis (Lazare)?’ Ils lui dirent: ‘Seigneur, viens et vois.’ 35 Jésus versa des larmes.

En 13,21 le mot “pneuma” désigne l’esprit de Jésus. Après avoir lavé les pieds de ses disciples, Jésus leur expliqua la signification de ce qu’il a fait (13,12-20), puis le narrateur continue en 13,21: “Ayant dit cela, Jésus fut troublé en son esprit (pneumati) et il attesta: ‘En vérité, en vérité, je vous le dis, l’un de vous me livrera.’”

    5. L’esprit de Jésus renvoie à l’Esprit Saint (19,30)

Le cinquième sens du terme “pneuma” en 19,30 est spécial. Ce verset est intéressant par le double sens du mot “pneuma”. Le premier sens: l’esprit de Jésus renvoie au second sens: l’Esprit Saint. Le narrateur décrit la mort de Jésus en 19,30: “Quand il (Jésus) eut pris le vinaigre, Jésus dit: ‘C’est achevé’ et, inclinant la tête, il remit l’esprit (pneuma).” Cette phrase est comprise à deux niveaux. Tout d’abord, Jésus remit l’esprit (pneuma) cela signifie qu’il était mort. Ensuite, cette façon de décrire la mort d’une personne en grec: “paradiômi to pneuma” (livrer l’esprit) est inhabituelle. Par conséquent, nous pouvons interpréter cette expression ainsi: Quand Jésus est mort sur la croix, il donne l’Esprit Saint aux croyants. Cette idée correspond à la théologie de l’Évangile de Jean, parce que l’heure de la mort de Jésus est aussi l’heure de sa glorification (12,23.28; 13,31-32), de son exaltation (12,31-32). Dans cette perspective, l’heure de la mort de Jésus coïncide avec l’heure où Jésus donne l’Esprit Saint.

Ce don de l’Esprit a déjà été évoqué en 7,37-39: “37  Le dernier jour de la fête, le grand jour, Jésus, debout, s’écria: ‘Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et il boira, 38  celui qui croit en moi!’ selon le mot de l’Écriture: De son sein couleront des fleuves d’eau vive. 39 Il parlait de l’Esprit (pneumatos) que devaient recevoir ceux qui avaient cru en lui; car il n’y avait pas encore d’Esprit (pneuma), parce que Jésus n’avait pas encore été glorifié.” L’explication du narrateur en 7,39b: “Car il n’y avait pas encore d’Esprit (pneuma), parce que Jésus n’avait pas encore été glorifié” renvoie à l’heure de la mort de Jésus sur la croix. C’est le moment où Jésus est glorifié et exalté. Ainsi l’expression: “Jésus remit l’esprit (paredôken pneuma)” (19,30b) décrit à la fois la mort de Jésus et l’acte de donner l’Esprit Saint. Ce don de l’Esprit devient évident le jour de sa résurrection. Le soir du premier jour de la semaine, Jésus ressuscité vint à ses disciples, “il souffla sur eux et leur dit: ‘Recevez l’Esprit Saint (pneuma hagion)’” (20,22b).

    6. Pneuma est le vent (3,8a)

Le sixième sens du terme “pneuma” est le vent. Ce sens renvoie au sens d’origine du mot hébreu “ruah” qui veut dire “le souffle”, “la respiration”. Il existe une seule occurrence de ce sens en 3,8. Jésus révèle à Nicodème à propos de celui qui est né de l’Esprit en 3,8: “Le vent (pneuma) souffle où il veut et tu entends sa voix, mais tu ne sais pas d’où il vient ni où il va. Ainsi en est-il de quiconque est né de l’Esprit (pneumatos).” Deux occurrences du terme “pneuma” dans ce verset ont deux sens différents: le premier signifie le vent (3,8a), le second signifie l’Esprit (3,8b).

III. Conclusion

En conclusion, le terme “pneuma” apparaît en 24 occurrences dans l’Évangile de Jean. Le sens de ce mot peut être classé en six groupes:

1) Pneuma est l’Esprit Saint (14 fois) sous trois nominations: (a) L’Esprit (pneuma), 8 fois en 1,32.33; 3,5.6.8.34; 7,39a.39b; (b) L’Esprit Saint (pneuma to hagion), 3 fois en 1,33; 14,26; 20,22; (c) L’Esprit de vérité (pneuma tês alêtheias), 3 fois en 14,17; 15,26; 16,13.

2) Pneuma peut être compris soit comme l’Esprit Saint, soit comme la chose spirituelle (l’esprit), 2 fois en 4,24a; 6,63a.

3) Pneuma a un sens spirituel, l’esprit, 4 fois en 3,6; 4,23.24b; 6,63b.

4) Pneuma est l’esprit de l’homme, 2 fois en 11,33; 13,21.

5) Pneuma a un double sens, 1 fois en 19,30. Le premier sens: l’esprit de Jésus renvoie au second: l’Esprit Saint.

6) Pneuma signifie le vent, 1 fois en 3,8a, pour décrire l’état dynamique de celui qui est né de l’Esprit.

Seul le contexte du récit permet de saisir le sens exact d’un mot. Cette brève étude nous montre la richesse de la signification du terme “pneuma” dans l’Évangile de Jean. Ces sens ne figurent pas dans les dictionnaires généraux. Nous pouvons découvrir ces sens dans les dictionnaires de la Bible, en particulier dans les commentaires de l’Évangile de Jean./.


Voir la terminologie:



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire