13 octobre 2018

Lc 11,27-28 : « Heureux ceux qui écoutent la parole de Dieu et qui la gardent » (11,28)



Texte et méditation



Texte

En ce temps-là, 27 comme Jésus était en train de parler, une femme éleva la voix au milieu de la foule pour lui dire : « Heureuse la mère qui t’a porté en elle, et dont les seins t’ont nourri ! » 28 Alors Jésus lui déclara : « Heureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la gardent ! »


Méditation

Ces deux versets de l’Évangile de Luc se présentent une admiration de la part d’une femme devant la parole de Jésus et une révélation de Jésus sur ceux qui écoutent la parole. Il s’agit de deux bonheurs. La femme parle du bonheur d’une personne : la mère de Jésus. Tandis que Jésus étend le bonheur à tout le monde avec une délicate correction : « Heureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la gardent ! » (11,28) Cette béatitude est une parole révélatrice qui touche d’abord la vie de la femme qui admire la parole de Jésus, et ensuite, le sens de la vie de tout homme. En effet, Jésus dévoile le chemin du bonheur qui est à la portée de tous avec les deux verbes : « écouter » et « garder » liés à l’objet « la parole de Dieu ».

Dans le contexte de l’Évangile, « la parole de Dieu » est en parallèle avec « la parole de Jésus ». C’est Jésus qui dit la parole de Dieu. En particulier, c’est la parole remarquable, admirable, extraordinaire et forte intéressante. Au lieu de louer publiquement celui qui parle de la parole comme la femme, Jésus propose de l’écouter et la garder pour soi, c’est-à-dire de pratiquer et vivre cette parole. La révélation de Jésus est adressée à nous actuellement qui sont en train de chercher le vrai bonheur et la vraie joie.

Que la parole de Jésus, rapportée dans les Évangiles, soit la source du bonheur pour chacun et chacune de nous. C’est le bonheur de la lire, l’étudier, la méditer et la mettre en pratique. Le bonheur d’être illuminé notre vie par la parole et d’agir selon la parole. En écoutant l’enseignement de Jésus, que nous puissions proclamer comme Pierre : “Tu as les paroles de la vie éternelle” (Jn 6,68)./.

Le 13 octobre 2018.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire