21 août 2015

Conventions de la traduction de l’Évangile selon Jean




Notre traduction sert au travail interprétatif. Au lieu de rejoindre le langage courant par le recours à la paraphrase ou à l’équivalence dynamique, nous optons pour la traduction littérale qui voudrait être fidèle le plus possible au texte grec de l’évangile selon Jean. Cette traduction indique le développement argumentatif du texte grec avec ses vocabulaires, ainsi que la possibilité de plusieurs interprétations dans certains passages. Autant que possible, un mot grec sera rendu par les mêmes mots français, cela permet de repérer des récurrences verbales du texte grec original. Le seul souci est d’offrir une traduction aussi fidèle que possible du texte grec. Voici quelques conventions dans la traduction :

- Le texte grec de référence est Nestle-Aland, Novum Testamentum Graece (= N-A28), Stuttgart 2012, 28e édition.
- Si notre choix de variante diffère de N-A28, nous le signalerons dans la note.
- Le signe [ ] figuré dans N-A28 indique que ces mots sont incertains.
- Les mots en italiques, figurés dans le texte de N-A28, signalent une citation de l’AT.
- Les parenthèses ( ) indiquent que le mot a été ajouté pour raison de clarté. Ce mot ne figure pas dans le texte grec.  
- Quand un terme grec a plusieurs sens ou plusieurs traductions possibles, nous le précisons dans la note.
- Les références aux auteurs dans les notes sont abrégées au seul nom de l’auteur et numéro de la page. Le nom de l’auteur suivi d’un astérisque (*) renvoie à son commentaire de l’évangile de Jean. Pour un ouvrage ou un article on ajoutera un mot du titre, en italiques s’il s’agit d’un livre, entre guillemets s’il s’agit d’un article. La référence complète se trouve dans la bibliographie.


Email: josleminhthong@gmail.com
Le 21 Août 2015.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire